Le Pont d’Aël



Édifié en l’an 3 av. J.-C. par deux colons romains, Aimus et Avilius, sur les gorges du torrent Grand Eyvia, l’aqueduc en pierre de Pont d’Aël, d’environ 56 mètres de haut et de plus de 50 mètres de long, est l’un des monuments valdôtains les plus suggestifs. Remontant à l’époque romaine, il est encore parfaitement conservé.